Adopter un style de leadership moderne en 2022

Dernière mise à jour : 1 mars


Qualifieriez-vous vos méthodes de gestion de « traditionnelles »? Et si on vous disait qu’en 2022 il était temps de délaisser de vieux modèles pour adopter un nouveau style de leadership davantage orienté sur les relations humaines, la responsabilisation de l’employé et l’écoute? Pensez différemment et osez prendre des risques pour le bonheur de vos employés.


Écoute


Le premier élément qui distingue l’ancien modèle de gestion des nouvelles méthodes est l’écoute. Vos employés travaillent sur les tâches productives au quotidien. Ils sont donc bien placés pour comprendre la chaîne de production et proposer des améliorations. Ils ont une perception différente de la vôtre. Plutôt que de diriger les gens et de leur dire quoi faire, soyez réellement à l’écoute de leurs besoins, puis impliquez-les ensuite vers les actions à entreprendre. Ils se sentiront responsabilisés dans les solutions choisies. Ceci sera un pas de plus pour améliorer le niveau de mobilisation de vos employés.


Rétroaction


On dit souvent que l’un des principaux facteurs de bonheur au travail est la reconnaissance. Vos employés ont besoin de savoir où se situe leur performance pour avoir des opportunités d’amélioration et grandir dans votre organisation.

Offrez régulièrement de la rétroaction franche et sincère, qu’elle soit positive ou négative. Dans le cas de rétroaction positive, l’employé se sentira valorisé, alors qu’il saura quoi faire pour s’améliorer dans le cas contraire.


Développement des compétences


Dans le même ordre d’idée, pour pallier les lacunes de vos équipes, il est important d’encourager le développement des compétences professionnelles comme personnelles en offrant de la formation continue pertinente et alignée avec les objectifs de de carrière.

Nous entendons parler régulièrement des problèmes de rétention de personnel et de la pénurie de main-d’œuvre. Il est important d’identifier nos employés à haut potentiel et d’investir dans leur développement. S’ils sentent qu’ils peuvent avoir une carrière dans votre entreprise, ils demeureront plus longtemps à votre emploi. Une autre avenue, pour aborder le manque de compétences ou de talents disponibles sur le marché de candidat, est d’offrir de la formation à l’interne. On suggère ici de dessiner les parcours de carrière possibles à l’interne et d’y associer les formations nécessaires pour atteindre les prochains niveaux. Bien sûr, ceci demande de l’organisation et de la planification, c’est toutefois un excellent investissement dans le contexte actuel.


Déléguer


Il est conseillé de déléguer des tâches à ses équipes. Toutefois, on partagera aujourd’hui des tâches de grande importance afin de responsabiliser les équipes tout en offrant beaucoup de formation et de coaching pour accomplir correctement ces nouvelles responsabilités. En tant que gestionnaire, apprendre à bien déléguer peut vous faire sauver du temps pour vous concentrer sur les tâches qui vous permettront de faire une réelle différence pour votre entreprise. Puis, en déléguant une partie de vos tâches, vous préparez tranquillement votre relève et développez les talents de vos employés. Ceci est une activité à valeur ajoutée pour l’organisation.


Relations


Les saines relations de travail font aussi partie des facteurs de bonheur au travail les plus importants. Alors que l’ancien modèle de gestion prônait peu d’engagement de la part des gestionnaires dans les relations avec les employés, on conseille maintenant de tisser de solides liens de confiance.


Le travail d’équipe est souvent recherché et il ne faut pas négliger les méthodes pour favoriser le travail d’équipe et la gestion des conflits. Les relations avec les employés se bâtissent une à une. Comment? En ayant des conversations de qualité avec chacun d’entre eux pour être en mesure de relever chacun des défis, qu’ils soient personnels ou professionnels. Par la suite, en groupe, il est plus facile de connaître et de satisfaire les besoins de chacun.


Partage des ressources


Derrière nous est l’époque du travail en silo, de la gestion par l’information, des succès individuels, des disputes pour accéder aux ressources et de manque de partenariat entre les différents départements. La collaboration entre les différentes fonctions de l’entreprise au service des objectifs de l’organisation doit être le nouveau mot d’ordre.

En effet, les entreprises où on observe une plus grande collaboration tendent à prendre des décisions plus cohérentes et viables à long terme. Ces entreprises prennent le temps de sonder les besoins de chacun des départements avant de prendre des décisions qui pourraient les impacter. Ainsi, les différents points de vue sont étudiés et les meilleures décisions peuvent être prises pour l’organisations tout en communiquant un message cohérent.


Courage et transparence


Il fut un temps où les directions d’entreprise ne partageaient que les informations que les employés avaient absolument besoin de savoir pour effectuer leurs tâches productives. Avec les nouveaux styles de leaderships plus adaptés au marché d’aujourd’hui, les gestionnaires doivent développer une culture d’ouverture, de transparence et de respect.

Aujourd’hui, nos gestionnaires doivent avoir le courage d’aborder les sujets plus difficiles et les défis rencontrés avec les employés. Ils partagent les données de production, les opportunités et les menaces et ils informent les employés sur tous les sujets relatifs au travail et à l’entreprise. Cette pratique de communication permet d’engager les employés envers la mission de l’entreprise et leur donne l’occasion de prendre leur place dans la réussite des objectifs de l’organisation. Chaque employé a son rôle à jouer et ils sont tous importants pour atteindre les cibles.


Arrimer le style de gestion


Vous aimeriez faire un premier pas vers l’adoption d’un nouveau style de leadership? Avez-vous récemment fait l’embauche de nouveaux gestionnaires? Ou avez-vous un style de gestion inégale dans votre entreprise?


Sachez qu’Académie GRH offre une série de formations sur la communication pour les gestionnaires. La communication franche et courageuse en leadership, la conversation de coaching, la conversation de rétroaction, déléguer efficacement, la conversation de confrontation et la conversation d’équipe sont les différents sujets abordés dans cette série de formations qui entrainera assurément une nouvelle façon d’aborder les problématiques en entreprise.


Ces formations permettent d’arrimer le style de leadership de l’entreprise et d’assurer une cohérence dans les pratiques de gestion de tous les départements des entreprises.

SI vous vous intéressez aux nouveaux styles de leadership, on vous invite également à lire cet article qui porte sur le servant leadership, très bien représenté dans la populaire émission télévisée New Amsterdam.


Cynthia Cowan CRHA, Adm.A


40 vues0 commentaire