Sauvé in extremis d’un congédiement illégal

Vous êtes-vous déjà retrouvé dans une situation dans laquelle vous deviez embaucher très rapidement, vous forçant à choisir le candidat le moins pire du lot pour combler temporairement les besoins en main-d’œuvre? C’est arrivé à l’un de nos clients, qui, sans le soutien d’Académie GRH, aurait pu procéder à un congédiement illégal.


Un client m'a téléphoné la semaine dernière et me demandait de recruter un candidat sans afficher le nom de l’entreprise. Ma première réaction a été de demander la raison de l'ouverture de poste pour bien saisir le contexte et la raison derrière la décision de ne pas s’afficher.


Le client m'a expliqué que l'entreprise souhaitait se départir d'un employé qui n'était pas à l'aise dans ses tâches et n'avait pas le bagage de connaissances nécessaires. Il avait eu des échanges informels avec l'employé et n'avait rien documenté. Le département avait dû se réorganiser pour répartir la charge de travail de l'employé en question. À la suite de l'évaluation de la situation, les gestionnaires ont conclu que les collègues n'avaient pas à assumer une charge de travail supplémentaire parce que l'employé ne pouvait pas assumer les responsabilités du poste.


Avant de congédier un employé, la première question à se poser est la suivante : « le congédiement est-il légal »?


J’ai alors demandé à mon client s'il était outillé pour faire face à la situation. N'ayant pas de département de ressources humaines, il m'a mentionné qu'il aimerait bien un coup de main pour préparer le dossier de départ et rencontrer l'employé afin de s'assurer que le processus soit effectué dans le respect des lois, mais surtout de la personne. L’objectif ici n’étant pas de nuire à la personne congédiée, mais bien de l’aider à se repositionner dans un poste qui lui permettrait de développer son plein potentiel.


C'est donc un mandat que nous avons accepté. Nous avons vérifié les faits, revu les descriptions de postes et mis à jour le dossier de l'employé ainsi que les autres documents pertinents. Nous avons préparé les documents pour le congédiement et procédé à l'entretien de départ. Nous nous sommes assuré que le processus respecte la personne, ses sentiments et qu'elle soit aussi accompagnée pour se retrouver un nouvel emploi. En parallèle, notre équipe a recruté activement pour préparer le remplacement.


Sans l’accompagnement d’Académie GRH, notre client aurait pu procéder au congédiement sans préparation et justifications qui auraient pu consister en un congédiement illégal.


Ainsi, nous avons pris soin de tous les acteurs et traité les employés dans la dignité tout en donnant des conseils judicieux à notre client. Si vous n’avez pas de département de ressources humaines, il peut être sage de bénéficier de l’accompagnement d’experts quand vous vous trouvez dans une situation délicate afin d’éviter de poser des actes illégaux sans même le savoir.


Cynthia Cowan, CRHA, Adm.A

Académie GRH

131 vues0 commentaire