Le droit à la déconnexion : encore du travail à faire

Mis à jour : sept. 7

Le 21e siècle et ses avancées technologiques ont certainement entraîné de grandes transformations dans le monde du travail, certaines se sont avérées très positives, d’autres moins. Les communications instantanées en font partie. En cette période où le télétravail est devenu un incontournable, il peut être difficile d’établir des limites.

Les nouveaux moyens de communication tels que les téléphones cellulaires et les médias sociaux ont engendré des attentes d’instantanéité des réponses qui peuvent devenir une source de stress pour vos employés. Il n’y a pas si longtemps, quand les gens quittaient le bureau à 17h, ils y laissaient tout ce qui a trait au travail. Aujourd’hui, ils reçoivent leurs courriels professionnels sur leur téléphone personnel et sont connectés au travail 24h/24. Est-ce que c’est le cas dans votre organisation?


En tant qu’employeur ou gestionnaire, envoyez-vous des communications non urgentes à vos employés en dehors des heures de travail? Vous attendez-vous à ce qu’ils y répondent immédiatement ou vous vous contentez d’une réponse sur les heures de travail régulières? Vous attendez-vous à ce que vos employés répondent aux courriels de clients en temps réel et en dehors des heures de bureau? Est-ce que tout ça a été mis au clair avec eux?


Le droit à la déconnexion a notamment pour objectif d’assurer le respect des temps de repos et de congé des employés, ainsi que de la vie personnelle et familiale. En d’autres mots, pas de conversation d’équipe sur Facebook après 17h, les courriels sont fermés et attendront au lendemain, de même que les textos. Si le téléphone sonne pour une raison liée au travail après les heures de travail, laissez la boîte vocale faire son travail et retournez l’appel sur les heures de bureau.


On pense souvent bien se situer quant à ce genre de politiques, mais quand on prend le temps d’y penser, on se rend compte qu’on a encore bien souvent du travail à faire!


Sachez qu’en France, le droit à la déconnexion est un droit maintenant régi par la loi. Aura-t-on besoin d’aller jusque-là? Plusieurs élus ont soulevé la question dans les dernières années. En 2018, le député de Québec Solidaire Gabriel Nadeau-Dubois a même présenté un projet de loi à ce sujet, un projet de loi notamment inspiré par la législation française.


Bref, tôt ou tard, le droit à la déconnexion risque de devenir régi par la loi. Pourquoi ne pas être avant-gardiste et établir une politique en ce sens au sein de votre entreprise?


Cynthia Cowan

Fondatrice de Académie GRH

St-Jerome

Saint-Jerome

Montréal

Laval

Mirabel

Blainville

Boisbriand

Ste-Therese

Académie GRH inc.

​Tel: 514.536.0191

info@academiegrh.com​

564, rue du Clos-du-Marquis

Prévost (Québec) J0R 1T0

  • Noir LinkedIn Icône
  • Facebook - Black Circle

© 2019 Académie GHR Inc. Tous droits réservés.