Brown-out, burn-in et bore-out… démystifier le vocabulaire de l’épuisement professionnel


En ce mois de mai au cours duquel Académie GRH a décidé de mettre de l’avant le sujet malheureusement encore tabou de la santé psychologique au travail, Mylene Halley, consultante en gestion humaine des ressources, nous aide à démystifier le vocabulaire de l’épuisement professionnel et à contrer chacune de ces situations.


Brown-out


Le brown-out est un terme associé à la perte de sens dans le monde du travail. Comment s'est-il non seulement installé, mais aussi enraciné dans ta vie et dans ton entreprise? C’est notamment à travers un climat d'absurdité, d'incohérence et de non-sens ainsi qu’un sentiment d'inutilité généralisé qui siphonne tout l'oxygène disponible, devenu rarissime. En gros, tes employés flottent sans but.

Et toi tu erres sans destination.

Comme je me plais à lancer : « toute est dans toute! » Et contrairement à la croyance populaire, la COVID n'aura rien inventé. Elle n'aura que mis en lumière que ce qui existait déjà et qu'on faisait semblant de ne pas voir. Si l'enthousiasme et le plaisir ont évacué ta vie depuis un bon moment, c'est que tu as sans doute mis le pied dans le brown-out. Si l'enthousiasme et le plaisir ont évacué ton entreprise et que le % des départs est plus élevé que le taux d'inflation 2022, c'est que tu as les deux pieds dedans.


En gros, tu ne sais plus ce que tu veux, ce que tu fais, ce à quoi tu sers, ce à quoi tu rêves et quelle valeur tu apportes.

Tu ne sais plus ce que tu veux et ce que tu vaux. Voici les conséquences du brown-out : Tu quittes ta job de bouette en congé maladie, car, mine de rien, tu es devenu expert en fuite ou en comportement d’évitement. Tu cumules et accumules jours d'absence et les jours de maladie. Tes employés sont aussi champions dans ce domaine et font comme toi : ils abdiquent et désertent et leur emploi et ton entreprise.

Parlant de championnat, le premier symptôme du brown-out est le plus facile à relever : la perte nette de motivation, le manque de sens et de cohérence. Si tu es pas mal plus motivé à compter les jours avant le début de tes vacances; Si tu assistes à trop de démissions; Si tu crois que le nord a été rayé de ta planète… Revois ta mission, ta vision et les valeurs de ton entreprise et trouves-y un sens!


Burn-in


Le burn-in, ce fameux drapeau rouge au burn out, vous connaissez?


Le burn-in afflige beaucoup de travailleurs qui en font trop, tout le temps trop.


Que ce soit par excès de zèle, microgestion, surcharge de travail, attentes irréalistes, communication inexistante, manque de cohérence, manque de clarté, reconnaissance qui se fait rare ou croyance que la terre va s’arrêter de tourner sans notre présence, le burn-in en guette plusieurs.


Si vous êtes de ceux qui peinent à :


· Prendre des vacances et décrocher VRAIMENT

· Se détendre et être patient

· Regagner de l’énergie (ou faire le plein!)

· Dormir profondément

· Avoir du plaisir et se sentir bien

· Retrouver la santé, car vous trainez et multipliez douleurs chroniques et les virus qui finissent en « ites »…


En d’autres mots, si vous courez pour en faire plus, et qu’au final, votre productivité est en chute libre, c’est que vous flirtez probablement avec le burn-in!

Mauvaise nouvelle : il n’y aura pas de guérison possible avant de prendre un pas de recul, de mettre un genou à terre ou d’être tout simplement mis à pied.


La consultation avec un professionnel vous permettra de clarifier exactement ce qui ne va pas, ce qui ne vous convient plus ou ne fait pas de sens à votre vie. Que ce soit par du coaching, de la psychothérapie, du codéveloppement ou même un arrêt de travail signé par votre médecin, vous trouverez le salut si vous adressez la situation avec beaucoup d’humilité.


En attendant, voici quelques questions qui alimenteront vos réflexions. Consignez vos réponses dans un cahier. Nul doute que vous y trouverez de précieuses informations.


• Quelle est la principale difficulté à laquelle vous faites face en ce moment au travail?

• Qu’est-ce qui rend la situation particulièrement difficile? En quoi cela est difficile pour vous?

• Comment ces situations se traduisent concrètement dans votre vie? (altération du sommeil, manque de patience, sentiment de n’être plus capable d’être heureux, que rien ne va à votre goût…)

• S’il était possible de vous voir à l’aide d’une caméra, comment est-ce qu’on vous verrait réagir lorsque ces pensées, émotions ou sensations difficiles surgissent?

• Actuellement dans votre vie personnelle, qu’est-ce qui est VRAIMENT important et compte le plus pour vous?

• Qu’est-ce qui vous empêche de vous rapprocher de ce qui est vraiment important pour vous?


Les réponses à ces questions vous offriront du matériel qui amorcera votre changement et votre démarche personnelle.


Bore-out


Le bore-out se caractérise par un mal-être provoqué par le manque d’épanouissement professionnel lié à l’absence de travail ou au manque d’enthousiasme et d’investissement. Les causes possibles sont, par exemple, l’ennui quotidien causé par une charge de travail insuffisante, le sentiment de dévalorisation et de remise en cause de ses compétences, les tâches ennuyeuses, répétitives et sans grand intérêt ainsi que des fonctions qui ne sollicitent pas nos compétences.


Une étude publiée en 2010 dans l’International Journal of Epidemiology d’Oxford rapportait que les personnes qui s’ennuient au travail couraient presque trois fois plus de risques de souffrir d’une maladie cardio-vasculaire!


C’est donc dire que l’ennui et le manque de motivation peuvent tuer un employé.

L’être humain est fait pour être sollicité dans ses compétences et mettre à profit ses talents. C’est valorisant. Dans le cas contraire, ce climat ne fait pas de sens et apporte un lot inimaginable de maux physiques et psychologiques et entraîne les arrêts de travail, les démissions et mises à pied, ainsi que les rendements peu reluisants.


Des études ont permis de démontrer que les employés qui trouvaient un sens dans leur travail supportaient mieux le stress que les autres et que leur productivité était supérieure à celle de leurs collègues.


Vous croyez être touché par le bore-out? Voici une liste de signes qui en disent long. Si vous êtes de ceux qui cherchent à :


  • Partir plus tôt du travail le soir;

  • Épuiser les congés accumulés;

  • Accumuler à tout prix des congés à reprendre;

  • Compter les jours avant les prochains congés ou les vacances.


Ou mieux, il est plus que temps de réfléchir à vos motivations profondes si vous :

  • Enviez les retraités ou rêvez de scénarios catastrophiques du type : « hé, si je pouvais me casser une jambe! ...);

  • Allez au travail à reculons à cause du manque d’épanouissement professionnel et de l’appréhension de ne rien avoir à faire;

  • Occupez un poste pour lequel vous ne trouvez pas de sens ou exécutez des tâches dont vous ne comprenez pas la finalité ou l’utilité.

Qu’est-ce qui vous anime, vous mobilise, vous engage ou vous « drive » dans la vie?

Pour faciliter votre réflexion, un outil psychométrique tel NOVA* peut faciliter la lecture de vos besoins et de vos motivations.


Ensuite, une fois votre boussole réglée et votre nord retrouvé, un exercice auprès d’un professionnel peut aussi amener la clarté nécessaire qui vous poussera à agir et à faire des choix pour une plus grande satisfaction au travail.


N’hésitez pas : la satisfaction et la fierté sont deux valeurs qui méritent qu’on y accorde une attention particulière!


Article rédigé en collaboration avec Mylene Halley, Consultante RH – Gestion humaine des ressources.

61 vues0 commentaire